Investissement locatif retraite

Investissement locatif retraite : Investir dans l’immobilier pour sa retraite !

23/09/2021
L'immobilier est un excellent moyen pour préparer sa retraite !

Investissement locatif retraite : investir dans l’immobilier pour sa retraite est un très bon moyen de préparer ses vieux jours. En effet, l’immobilier est le domaine parfait pour joindre une bonne rentabilité avec une sûreté à long terme. Vous pourrez, grâce à l’immobilier, vous assurer des revenus complémentaires mais pas seulement.

De plus, c’est une manière d’assurer une succession ou de constituer un capital conséquent lors de la revente. Vous pourrez ensuite profiter de votre investissement pendant votre retraite.

 

 

Investissement locatif retraite : Consolider votre épargne retraite grâce à l’immobilier

 

• Un placement sur et rentable pour le long terme

 

Le bilan de l’immobilier nous montre un fois encore que l’immobilier est un secteur dans lequel réaliser un investissement est particulièrement sûr et rentable. En effet, les chiffres le démontrent, à condition d’investir dans des villes ayant une forte demande locative. Des villes telles que Lyon, Nantes ou Bordeaux, permettent alors d’assurer un placement au fil du temps.

 

En outre, les villes attractives ont l’avantage d’évoluer constamment au niveau démographique. Ce facteur favorise la demande locative et assure un investissement de qualité. Ainsi, l’achat d’un bien immobilier à bon prix, dans une ville ayant la possibilité d’évoluer, vous permettra de vous constituer un capital particulièrement intéressant pour votre retraite.

 

• Exemple de placement rentable

 

  • Si vous placez votre capital sur une assurance-vie, vous obtiendrez à ce jour, une rentabilité moyenne de 4 %, à condition de prendre des risques.
  • Si vous réalisez un investissement locatif dans des villes telles que Lyon ou Nantes, vous obtiendrez une rentabilité d’environ 6 %, soit 2 % de plus qu’une une assurance-vie.

 

De plus, le développement constant de ces villes minimise votre risque.  En effet,  la demande en terme de bien immobilier ne cesse de croître.

Vous obtiendrez également une plus-value beaucoup plus intéressante à la revente de votre bien que si vous l’aviez placé sur une assurance-vie. L’avantage est donc double lorsque vous réalisez un investissement dans un appartement. Mais il faut acheter au bon prix et au bon emplacement. La sûreté et la rentabilité est alors le premier point qui vous permet d’assurer la retraite par l’immobilier.

 

FAITES VOTRE SIMULATION GRATUITE EN 2 MINUTES

 

 

Investissement locatif retraite

 

 

Augmenter son capital grâce à un investissement immobilier

 

Comment acquérir un revenu complémentaire pendant votre retraite ?

 

La retraite par l’immobilier vous permet d’avoir accès à plusieurs avantages non-négligeables.

Dans un premier temps, c’est un moyen d’obtenir un revenu complémentaire durant la retraite. À ce jour, on remarque que les retraites sont de plus en plus petites, et il alors stratégique de les préparer.

 

Si vous réalisez un investissement locatif assez tôt, vous aurez fini de rembourser votre bien à votre retraite. Les loyers que vous allez percevoir rentreront alors directement dans votre poche.

Investissement locatif retraite – En effet, à ce jour, si vous réalisez un investissement immobilier, il vous faudra en moyenne 20 ans pour le rembourser.

 

De plus, les taux de crédit immobilier sont historiquement bas. Ils vous offrent la possibilité de vous constituer un patrimoine immobilier beaucoup plus facilement tout en ayant un effort d’épargne moindre. Vous pouvez, par exemple, utiliser le dispositif LMNP, il permet alors d’obtenir des loyers nets d’impôts.

Ce revenu sera alors un complément de salaire non imposable, ce qui est relativement intéressant. De plus, si vous êtes à ce jour beaucoup imposé, vous pouvez utiliser les dispositifs de défiscalisation pour investir.  Par exemple, le dispositif Pinel donne accès à une réduction allant jusqu’à 21 %.

 

C’est donc un moyen de vous procurer un bien à moindre coût. Et c’est pourquoi il est intéressant d’investir dans l’immobilier pour votre retraite.

 

CONTACTEZ-NOUS DIRECTEMENT !

 

 

Investissement locatif retraite : Acquérir votre bien immobilier pour le revendre

 

Investissement locatif retraite – Autre possibilité, le fait d’acquérir des biens immobiliers et de les revendre dans le but de constituer un capital est particulièrement important. L’immobilier peut, si vous investissez au bon endroit, vous permettre d’obtenir une plus-value très intéressante.

 

En effet, si par exemple, vous avez réalisé un investissement locatif à Bordeaux en début d’année 2018 et que vous le revendez aujourd’hui, vous aurez fait une plus-value d’environ 18 %. Si vous avez acheté votre bien à 150 000 €, en seulement 1 an, vous aurez obtenu un bénéfice de 27 000 euros en le revendant.

 

Investissement locatif retraite – C’est donc un excellent moyen de préparer votre retraite en tirant des bénéfices extrêmement importants. Ces deux critères démontrent qu’investir dans l’immobilier pour son épargne retraite est un moyen très intéressant pour vous d’assurer votre avenir.

 

Nous contacter rapidement !

 

Investissement locatif retraite : Quel dispositif choisir ?

 

 La loi Pinel

 

La loi Pinel consiste en l’achat d’un logement neuf dans une zone éligible au dispositif. Cet achat va alors vous permettre de bénéficier d’un avantage fiscal sous la forme d’une réduction d‘impôt. Cette réduction est calculée sur la base du montant de votre acquisition (prix d’achat du bien ajouté des frais de notaire).

 

Ainsi, la loi Pinel vous permet de réduire vos impôts de 2% du prix de l’acquisition par an jusqu’à la 9ème année. Puis, de 1% du prix jusqu’à la 12ème année. Vous pouvez donc choisir la durée de votre investissement, sur 6,9 ou 12 ans. Ainsi, vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôt totale de 12, 18 ou 21 % selon le temps de votre location.

La loi Pinel permet donc de toucher des réductions d’impôts allant jusqu’à 6 000€ par an.

 

Au niveau des obligations, les loyers sont soumis à plafonnement. En d’autres termes, en fonction de la zone dans laquelle vous allez investir, votre loyer ne pourra pas dépasser un certain montant. Par exemple, Nantes se situe en zone B1, ce qui plafonne les loyers mensuels en Pinel à 10,51€ par m2.

De plus, les locataires ont également un plafonnement des revenus à respecter pour pouvoir louer votre bien.

 

De plus, vous ne pouvez réaliser plus de 2 investissements en loi Pinel par an dans une limite totale de 300 000€. Vous devez également respecter un plafond des prix aux m² de 5500€/m² lors de votre investissement.

Ainsi, la loi Pinel permet de profiter d’une forte réduction d’impôt tout en développant son patrimoine immobilier.

 

corneille-patrimoine-investir-loi-pinel

 

 la loi Denormandie

 

La loi Pinel existe également pour des logements anciens. Les modalités ne sont alors pas les mêmes pour bénéficier de l’avantage fiscal. Cette loi Pinel dans l’ancien, mise en application depuis le 1er Janvier 2019, s’appelle le dispositif Denormandie. Il faut que les travaux engagés représentent au moins 25% du coût total de l’opération.

Le principe est simple et permet de bénéficier du même avantage fiscal qu’en loi Pinel. C’est-à-dire une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21% du montant d’acquisition du bien à condition de le louer 6, 9 ou 12 ans.

 

Pour être éligible à la loi Denormandie, il faut investir dans un logement ancien qui se situe dans une des 222 communes de France. On y retrouve par exemple Limoges, Avignon, Poitiers ou encore Saint Nazaire. Toutes ces villes suivent un plan action cœur de ville.

L’année 2021 amène un assouplissement du dispositif.

 

Le dispositif a été prorogé jusqu’au 31 décembre 2022 et les zones géographiques ont été agrandies. Elles touchent désormais toute la commune et non plus que le centre-ville.

Avec ces mesures, le ministre du logement espère dynamiser la rénovation des logements anciens dans les villes de taille moyenne.

 

 

La location meublée

 

Que ce soit à travers le statut LMNP ou LMP, vous faites de la location meublée. De ce fait, les impératifs de gestion restent les mêmes pour les deux statuts. Le logement doit être meublé lors de la location, il doit donc proposer des meubles en nombre et en qualité suffisante pour que le locataire puisse s’y installer directement.

 

La différence des statuts se fait au niveau fiscal. Pour bénéficier du statut du Loueur Meublé Professionnel (LMP) il faut respecter les deux conditions suivantes :

  • Les loyers perçus en meublé dépassent 23 000€ par an
  • La part des loyers meublés représente plus de la moitié de vos revenus professionnels

 

Il procure un avantage fiscal différent qui a un double impact. En effet, il va vous permettre de toucher des loyers nets d’impôts et également d’avoir une part imputable sur votre revenu global.

Le principe est simple, plusieurs charges et un amortissement comptable va venir en déduction des loyers perçus ce qui va créer un déficit. Ainsi, ce déficit efface l’imposition des loyers en meublé. Si l’activité LMP génère un déficit, celui-ci est imputable sur le revenu global sans limitation de montant sous réserve que le déficit ne provienne pas d’amortissement. La part d’amortissement retraité du déficit est reportable indéfiniment sur les bénéfices futurs.

 

 

 

Corneille Patrimoine, expert en investissement immobilier, vous aidera à bien investir, en vous conseillant sur le meilleur dispositif fiscal en fonction de votre situation.

Vous souhaitez réduire vos impôts,
préparer votre retraite ou simplement vous construire un capital ?

Faites appel aux experts de Corneille Patrimoine, qui sauront vous conseiller pour un investissement locatif .

 

VOTRE SIMULATION PERSONNALISEE